Tinder, Part II : Le pire

Sur Tinder, il y en a vraiment pour tous les goûts. Heureusement, j’ai fait quelques bonnes rencontres, mais je vais commencer par vous parler des mauvaises car, évidemment, on finit toujours par en faire.

variety-of-fire-flames_23-2147514539

L’un de mes matchs était un jeune mannequin (donc plutôt bien foutu) ; appelons-le G (bien que Mr Connard lui irait comme un gant). Connectés un dimanche après-midi, on échange quelques banalités avant d’en arriver rapidement à ce qui m’intéressait : on se voit quand ? Il me propose de passer chez lui dans la semaine, je n’ai qu’à lui passer un coup de téléphone quand je suis libre, ce que je fais quelques jours plus tard. J’avais deux heures de libres devant moi et je le rejoins donc chez lui.

Il est exactement comme sur ses photos : CA-NON, et le loft dans lequel il vit est magnifique également. Courtois, il m’offre à boire et me conduit à sa chambre où, à nouveau, nous échangeons quelques banalités avant que je lui fasse comprendre que mon temps est limité. Installés dans le fauteuil à côté de son lit, on commence à s’embrasser et la température monte rapidement. Les choses devenant plus sérieuses, je me dis que nous allons passer au lit qui est juste à côté…

Mais non, il semble vouloir faire ça dans le canapé. Bon, jusqu’ici, rien de choquant me direz-vous, qui n’a jamais baptisé son fauteuil ? Sauf qu’ici, ce n’était vraiment pas pratique et on ne s’en sortait pas. Finalement, je lui propose d’aller dans le lit et je me rends compte qu’il ne le voulait tout simplement pas « tu comprends, je viens de changer les draps… ».

Ah. Oui mais là, y’a pas le choix, donc on y va quand même, dans son foutu lit. Déjà, là, je me suis dit que ce type était bizarre et qu’il ne me reverrait probablement pas. En plus, la partie de jambes en l’air n’est vraiment pas transcendante : il pratique ce que j’appelle du « sexe hygiénique », c’est-à-dire du sexe sans passion, sans corps à corps, du sexe mécanique quoi. Bref, rien de très excitant, mais ça ce n’était pas grave, ça peut arriver. C’est lorsque Monsieur G. termine sa petite affaire que les choses dérapent totalement…

G. se lève, enfile son boxer, me regarde et me dit « bon, avec moi c’est à l’américaine : pour moi c’était plus un challenge qu’autre chose, mais maintenant c’est fini, tu te rhabilles et tu t’en vas. ».

« Je rêve ou tu es en train de me chasser ? »

« Tu ne rêves pas »

(gardant mon sang froid)  « Ok, de toute façon je ne comptais pas m’éterniser… où est la salle de bain ? J’aimerais au moins me rincer »

« Quoi ?! Tu voudrais prendre une douche en plus ? »

Là je commence sérieusement à m’énerver car je me rends compte que le gars si poli et bien élevé qui m’avait accueillie une heure plus tôt a complétement disparu et a été remplacé par un Connard de première. Je commence à me rhabiller et il m’aide à rassembler mes affaires ; pas pour m’aider, non, pour que j’accélère !

(sarcastique) : « Ce serait dommage que j’oublie quelque chose et que je sois obligée de revenir, n’est-ce pas ? »

« En effet, et puis comme tu connais mon adresse, si quelqu’un vient me jeter des tomates sur la façade, je saurai que c’est toi » Pas un poil parano le gars ? Quoiqu’il les aurait méritées ses tomates…

« Je n’ai de toute façon aucune envie de remettre les pieds ici » et, me dirigeant vers la sortie « Ne t’en fais pas, je sais où est la porte».

« Super, je ne te raccompagne pas alors. Il suffit d’appuyer sur le bouton pour déverrouiller ».

Voilà ma pire expérience Tinder. Le prototype même du beau gosse imbu de sa personne qui pense qu’il peut traiter les autres comme de la m*rde, s’en servir pour flatter son égo (c’était un « challenge » pour lui !) et les chasser ensuite. Ce qui me choque le plus dans son comportement, c’est le manque de respect pour autrui. Nous avons fait un deal, à savoir partager un peu de temps à deux pour se faire plaisir sans engagement, ce qui n’enlève à aucun de nous le droit au respect de notre personne. Qu’est-ce que ça pouvait bien lui coûter d’être poli jusqu’au bout et de me laisser prendre une douche ? Pourquoi ce manque de respect gratuit et inutile ?

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé ce genre de chose ? Comment avez-vous ou auriez-vous réagi face à cette situation ?

À suivre…

Agacéement vôtre,

The Shameless Woman

woman-face-silhouettes_23-2147501779

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s